Home Actu Elizabeth Parrish, la première femme génétiquement modifiée …
  Previous Video Les signes de la Paranoïa
  Next Video Mythomanie et paranoïa
0

Elizabeth Parrish, la première femme génétiquement modifiée …

835
0

Vous pensiez avoir tout vu et tout entendu sur les solutions contre le vieillissement, mais connaissiez-vous les thérapies géniques ? Elizabeth Parrish, après avoir suivi deux thérapies géniques, affirme avoir rajeuni de vingt ans !

La réalité dépasse la fiction ! Elizabeth Parrish une américaine de 45 ans, à la tête de l’entreprise BioViva USA, basée à Seattle et spécialisée dans la biotechnologie, prétend avoir rajeuni de vingt ans ! Elle considère que le vieillissement est une maladie et non un phénomène naturel. C’est donc tout naturellement qu’elle a concentré la recherche de son entreprise sur des solutions sous formes de thérapies géniques.
En quelques années, ils ont mis au point un protocole d’expérimentation sous forme de 2 thérapies géniques. La première est destiné à freiner la réduction de la masse musculaire liée au vieillissement, la deuxième a pour but d’accélérer la production par les cellules de télomérase, une enzyme qui permet de réparer les télomères. (Les télomères sont des segments d’ADN situés à l’extrémité des chromosomes qui les protègent mais qui raccourcissent avec le temps. Ils deviennent alors moins efficaces, les cellules fonctionnent moins bien et le corps vieillit.)

Le 15 septembre 2015, en toute illégalité, elle décide de les tester sur elle-même au coeur d’un laboratoire secret de Colombie et atteint le résultat espéré : le rajeunissement de ses cellules, le 21 avril 2016 d’après un communiqué de presse de sa société. Les télomères d’Elizabeth Parrish auraient augmenté de 9 % en six mois, ce qui correspondrait à un rajeunissement d’environ vingt ans.

“Les gens peuvent tirer beaucoup de conclusions hâtives, comme vaincre la mort, devenir immortel, ou des choses comme ça. Ce que nous essayons de faire est de toucher le plus grand sujet de souffrance dans le monde industrialisé en ce moment, qui correspond aux maladies liées au vieillissement” Elizabeth Parrish, le Guardian

Forcément a communauté scientifique qui n’était pas au courant a bien entendu invalidé tout le protocole. Si cette solution est efficace, il faudra donc attendre quelques années pour que ces thérapies soient testées, reproduites, validées et industrialisées … 😉

Cliquez-ici pour en savoir + sur Bioviva

(835)

UN COMMENTAIRE ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *